Eh oui ! Comme vient de me le dire notre maire conseiller-général : « Tu ne peux pas t'empêcher d'écrire ! C'est plus fort que toi ! ».stylo

Ce cri du coeur est en effet la réponse à ma « Lettre à mon maire de Droite » qu'il vient de recevoir en mairie.