Drauland : c'est vous qui votez ... c'est nous qu'on décide !

21 août 2007

Adieu l'artiste !

JRNous venons d'apprendre le décès de JR, notre policier municipal.

Cette nouvelle m'attriste, comme beaucoup de Draulandais.

Car on retiendra de lui, malgré sa fonction, la volonté de servir, de rendre service au citoyen, son combat pour aider les enfants malades ou handicapés, son engagement pour sa fondation (son site :http://jr89.site.voila.fr/ )

Comme beaucoup, je me suis moi même gaussé au début de ses records de force, de ses engagements, de ses moyens ridicules face à des objectifs gigantesques.
Et puis comme vous tous, j'ai découvert sa ténacité et une vraie volonté d'aider dans la limite de ses moyens. Alors j'ai cessé de sourire et j'ai commencé à applaudir !

D'un point de vue professionnel, comme de nombreux citoyens, j'ai évidement eu maille à partir avec cet agent verbalisateur (les fameux "Leçon de code àDrauland" suivi de "JR m'a tuer!" dans ce site), mais malgré cela, nos relations sont toujours restées franches et cordiales, voir même conviviales. Alors, respect !

Je m'étais permis de traiter ce monsieur dans la rubrique "Courrier des lecteurs" du canard départemental : de "policier artiste et débonnaire !"  Croyez moi : il n'y avait que du respect, que du 1er degré, et pas une once d'ironie ou de moquerie dans cette locution.

Je concluerai simplement : "Salut, l'artiste !"

Posté par drauland à 11:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 octobre 2006

Le retour 2

Eh oui ! Comme vient de me le dire notre maire conseiller-général : « Tu ne peux pas t'empêcher d'écrire ! C'est plus fort que toi ! ».stylo

Ce cri du coeur est en effet la réponse à ma « Lettre à mon maire de Droite » qu'il vient de recevoir en mairie.

Posté par drauland à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2006

Lettre à notre maire ... de Droite.

oui_oui_et_le_gendarme

Depuis que notre village apolitique est devenu une commune de la Majorité Présidentielle, les habitants ont pu vérifier que notre charmante bourgade ne voulant être en reste, appliquait sans doute par pur mimétisme, la dérive sécuritaire issue des discours de notre ministre de l’intérieur.

Jusqu’à présent, notre commune rurale, outre une gendarmerie, se suffisait d’un garde-champêtre et de votre statut d’officier de police judiciaire pour appliquer vos arrêtés municipaux. Nous voici donc maintenant dotés à demeure d’une brigade de police municipale.

Certes, l’embauche de notre Duranton municipal, artiste et débonnaire date du mandat municipal précédent, mais dès votre sexennat entamé (devenu un septennat), vous nous avez assurés, nous, simples contrevenants, que les tâches affectées à notre brigade municipale resteraient essentiellement un travail de surveillance, de présence, de prévention, et d’explications, et nullement comme on pouvait-on le craindre un travail de répression.

Or l’évolution est une loi immuable de l’humanité, même chez nos hirondelles !
Si au début, nous fûmes totalement rassurés par la main courante de notre policier, sur la population de ragondins au Camping municipal et sur le recensement des chevreuils en forêt communale ; maintenant, notre agent prévenant et serviable s’est mué peu à peu en un fervent lépidoptériste traquant le touriste oenophile, ou l’autochtone distrait.

Pour renforcer son efficacité, vous avez même décidé de transformer cette année notre brigade bipède en une brigade quadrupède.

Or voilà que nous avons eu la surprise ces jours derniers dans notre rue principale, d’assister à l’attroupement bleuté de nos pandores municipaux autour d’un cinémomètre de récente facture. « Il ne s’agit que d’une période de test ! », nous assure t’on ! Or le slogan est connu : « L’essayer, c’est l’adopter ! ».

Comment justifierez vous cet éventuel investissement 100% communal, dont aucun subside ne retourne dans le budget municipal ? Est-ce réellement votre politique communale de suppléer aux carences (selon vos propres dires !) de la Gendarmerie (les militaires apprécieront !) ou de nos brigades motorisées ?

J’ai assisté le lendemain à la sortie des classes primaires de nos écoles communales, là où aucune « police municipale de prévention » ne vient plus mettre ses brodequins, puis j’ai tourné la tête et aperçu au même instant, au bout de la rue, nos pandores remonter en voiture, le carnet de procès-verbaux à la main.

C’est à cet instant que m’est apparue l’ampleur de votre politique municipale en matière de prévention, Monsieur le Maire. J’en ai déduit que j’habitais effectivement depuis peu, un charmant petit village apolitique … de la Majorité Présidentielle !

Posté par drauland à 19:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 avril 2006

Drauland en Une du Canard Draulandais

Sur le cul ! C'est le mot juste !

J'ai longtemps hésité avant de réagir, car j'avais déclaré et promis que mes publications s'arrêteraient ! Mais pour une fois, ne je parlerai pas (ou peu) de notre vice-sénateur-maire.

Bon je vais pas faire le surpris, c'est quand même moi qui est accordé l'interview au Canard Draulandais. D'ailleurs, le contenu et la forme des pages intérieures ont été fidèles à ce qui avait été prévu. Mais accorder la Une de l'édition au blog de Drauland a été une surprise incommensurable !

Mais en y repensant bien, notre vice-sénateur-maire débonnaire ne doit pas avoir que des amis politiques dans le département ! Un coup de patte par çi, ... un coup de patte par là !

Pour tous les internautes extra-draulandais qui m'ont réclamé la Une et l'article incriminé, je vous les livre en images.

yr__1_  yr__2_

Posté par drauland à 10:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 avril 2006

Remerciements et sympathie

L'équipe tient à remercier tous les Draulandais qui nous ont témoigné leur sympathie face aux menaces judiciaires qui nous ont été signifiées. Nous remercions également tous ceux qui ont demandé des nouvelles, ont envoyé des mails de soutien ou ont directement téléphoné, suite à la perquisition et la saisie du matériel informatique. poisson_avril

Nous remercions également ceux qui se sont immédiatement insurgés et ont brandi l'étendart au nom de la Liberté d'Expression et du Droit à la Parodie dans le Pays Draulandais.

Mais certains savent de que nous sommes également capable du pire ! Et il convient maintenant de vous avouer qu'évidement ces menaces et cette perquisition n'ont été qu'un fabuleux poisson d'Avril !

A tous, l'équipe vous adresse nos plus plates excuses, et néanmoins notre plus vive sympathie, car il faut avouer que certains témoignages nous ont fait très chaud au coeur.

Par contre, notre souhait de dissoudre l'ensemble du comité de rédaction reste réel ! Nos publications vont donc s'arrêter ... à moins que l'actualité de notre élu ne nous oblige à recommencer !

Posté par drauland à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2006

Dernier message.

Ceci est mon dernier message posté d'un ordinateur non connu des R.G. !

Je tiens au cours de ces 11 mois d'existence Draulandaise, vous exprimer combien cette aventure a été passionnante et instructive pour nous tous.

Drauland, cela a été
215 messages publiés par notre équipe,
et 232 commentaires publiés par vous,
18895 visiteurs différents pour 56631 pages vues.

A ce titre, je voudrais remercier :

Oui-oui, notre Maire de Drauland, Conseiller Général, Président de Communauté de Communes,

mais également,

Hagrid, Tonton, Cendrillon, nos conseillers de la 7ème compagnie,
JR notre catcheur, nos martyrs Draulandais, les martyrs de la Communauté de Commune,
notre Canard Draulandais,

avec qui mes rapports furent aussi divers qu'enrichissants !

... et puis bien sûr, tous les Draulandais de coeur, qui nous ont soutenus,
vous qui avez manifestés votre sympathie en arborant le fameux DRD sur vos véhicules,
au risque de voir vos amendes de stationnement passer systématiquement de 11 à 35 euros,

... vous qui avez fait vivre ce site par vos informations, par vos commentaires (pardon à ceux que j'ai censuré!),
par vos connexions.

Spéciale dédicasse à :

Sally Stoir, Alonso Bistrot, Tata Yoyo, La Mère Noël, Jean Konvien, Gérard Manvussa,
Ratafia, Kihenveut, Bibi Fricotin, Mémène, Asterix le Draul, Saab900,

et à tous les autres que je ne peux citer.

Posté par drauland à 14:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Perquisition : les ordinateurs saisis

Emission régionale de Drauland.
Dimanche 9 avril - 19h30.

Perquisition et saisie des ordinateurs.
Complices en fuite.
Fin du blog de Drauland.

Posté par drauland à 14:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 avril 2006

Peur sur Drauland

La rumeur vient de se répandre aussi vite qu'un car de CRS sur des sans-papiers, nos hirondelles municipales, alias notre catcheur et Pimprenelle, seront armés l'année prochaine.cible

A force de persuasion, notre catcheur municipal, qui déclarait à qui voulait l'entendre que la précédente municipalité lui avait promis une arme de service, aurait obtenu gain de cause. En effet deux coffres pour armes à feu aurait été commandés chez notre quincaillier Draulandais. Le format retenu serait celui nécessaire pour contenir une arme de poing et ses munitions.

Poursuivant sa politique sécuritaire, notre maire conseiller-général Sarkosiste, déjà connu pour ne savoir rien refuser, aurait donc acquiescé une fois de plus à la pression de ses subordonnés.

Nous nous attendions à la distribution de disques de stationnement en vue de la prochaine zone bleue, il nous faudra maintenant la distribution de gilets pare-balles. Après les matraques "ordinaires", après la matraque "électrique anti-agression", nous sommes arrivés au droit de tuer pour riposter.

bavureTirerons t'ils dans les pneus des automobilistes dénoncés par le nouveau cinémomètre, qui je vous le parie, sera également sous le sapin de Noël de nos agents ?

Le sentiment d'insécurité est-il si grand à Drauland, que cette solution ultime de protection soit prise ? Nos agents sont-ils réellement en danger à Drauland ? J'en doute !
J'avais jusqu'ici, même dans mon faubourg Draulandais, l'impression d'être en sécurité dans notre commune rurale. Le fait de savoir que des armes de poing se promèneront en Kangoo ne vont pas me rassurer !

Posté par drauland à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Compétences, encore et encore ...

Notre Canard Draulandais dans son compte-rendu, reprend bien l'atmosphère et les propos de notre élu, lors de la dernière séance du conseil consacré au vote du budget 2006.

Pour preuve, deux fois dans l'article, notre vice-sénateur maire président de Communauté est cité pour " son soucis de ne pas augmenter la pression fiscale " des Draulandais.
Notre conseiller général a même l'outrecuidance de déclarer : " le transfert de certaines compétences vers les communautés de Commune devrait conduire les municipalités à réduire d'autant les impôts des administrés ". Et restez assis, la cerise sur le gâteau : " Ce qui n'est fait nulle part ", a t'il surenchéri !

euros1Alors j'invite notre élu, nos adjoints et la commission des finances, ainsi que tous les Draulandais à relire les articles suivants, et à demander copie des textes cités :

Notre élu peut relire dans notre article du 23 oct. 05, relatif au respect des compétences entre les Communautés de Communes (ECPI) et les Communes, et donc je l’invite à appliquer la circulaire préfectorale rappelant les principes généraux applicables en matière de compétences entre les ECPI (Communautés de Communes) et les Communes (Loi du 13 août 2004), datée du 11 Fev. 2005. Monsieur le Président de Communauté indiquait pourtant dans son compte rendu de séance de Communauté de Commune du 12 avril 2005, s'être fait expliquer la directive par Monsieur le Directeur des Collectivités locales à la Préfecture.

Autrement dit : je vous la joint la circulaire, prenez-en connaissance …, mais je ne l’appliquerai pas ! Ben, c’est Monsieur le Préfet qui doit être content !

Cette circulaire stipule pourtant : "En application du principe d'exclusivité, les ECPI sont seuls a pouvoir agir dans les domaines se rattachant aux compétences qui leur ont été transférées. Les communes sont totalement dessaisies desdites compétences. Elles ne peuvent plus intervenir dans des domaines de compétences transférées (Conseil d'Etat - Commune de Saint-Vallier, 16 oct. 1970) ..."

Dans l'arrêté portant création de la Communauté Draulandaise, les articles 5 et l'article 6 alinéa 2, par exemple, stipulent de façon claire les dites compétences de la communauté :
"Elle (la communauté) exerce, à compter du 1er janvier 2000, aux lieu et place des communes membres, les compétences optionnelles suivantes :
- aide à la création et/ou maintien d'associations à vocation intercommunale en direction de la jeunesse (école de musique, centre aéré, garderies, crèches, clubs sportifs, transports, etc...)"

Alors puisque que notre élu nous propose de réduire d'autant les impôts des administrés au détriment des taxes communautaires, voyons dans le budget communal 2006, voté et adopté dans la séance du 30 mars, les compétences et associations à vocations intercommunales, donc qui seraient illégalement financées par la commune au titre de la loi du 13 août 2004.

On peut citer en vrac :
Associations intervenant sur Drauland avec mission de « service public » à vocation intercommunales
- cinéma itinérant : 1345 €
- Route touristique du vignoble : 191 €

Coopératives scolaires à vocation intercommunales
- Maternelles : 1830 € (financement 100% Drauland-city)

Associations Draulandaises avec mission de « service public » à vocation intercommunales
- Association familiale de Drauland : 13000 €
- la crèche : 36000 €
- Office de tourisme : 5300 € (reliquat 2005)
- Office de Tourisme : 32000 €

Associations « loi 1901 » à vocation intercommunales
(presque toutes ! plus du tiers des adhérents sont généralement hors Drauland-City)
- Aïkido : 350 €
- Attelages : 500 €
- Archers : 350 €
- A.S. Drauland (foot, rugby, …): 15000 €
- Badminton : 200 €
- Volley : 300 €
- Chorales : 750 €
- Fanfares : 3200 €
- Théâtre : 750 €
- Hand-ball : 1000 €
- Judo : 1250 €
- Kung Fu : 360 €
- Musique (Ass. Parents) : 500 €
- Groupes folkloriques (chants et danses) : 2500 €
- Espace culturels : 250 €
(Sont laissées en charges communales : les associations de loisirs 100% communales, comités de jumelages, …)

Il est évident que cette liste qui représente une somme de 119046 €, n’est qu’une approximation de ce que représente le milieu associatif Draulandais à vocation intercommunale. Mais c’est aussi une approximation des sommes illégalement payées par la commune (depuis 2000 !) en lieu et place de la Communauté de Communes, sur vos taxes !

Cependant, comme Drauland-City finance 50% des recettes intercommunales : pour chaque euro de taxes communales économisé, ce transfert de compétences créé 50 cts de taxes intercommunales, mais qui sont alors payés par l’ensemble du canton !
Juridiquement, il suffit au maire Draulandais de rappeler au président de Communauté ses obligations ! Car cette directive s'applique de fait, il ne s'agit pas d'une option négociée entre commune et communauté !
A défaut, notre questeur municipal, trésorier payeur général de la gestion municipale, aurait du s'interroger de cette irrégularité. On ne va tout de même pas saisir le préfet pour demander un contrôle de légalité du budget municipal, pour dilapidation de deniers publics !

Maintenant le dernier point : le « nulle part ailleurs ! » :
J’invite encore notre élu à relire notre article du 16 décembre dernier, où notre Canard Draulandais reprenait les propos du maire de notre préfecture qui a sèchement coupé les vivres communales de son Office de Tourisme, en reléguant le bébé et l'eau du bain à sa Communauté de Communes, en déclarant :
"- vous avez pris la compétence du Tourisme, alors maintenant vous assumez !"
Monsieur le Maire voit donc que le principe d'exclusivité des compétences, est un principe qu’il est aisé de faire respecter ... quand on le souhaite !

Ah, la politique a ses raisons que le tiers-état Draulandais ignore !

Posté par drauland à 21:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 avril 2006

Ah, les archives nationales

L'INA a ouvert son gigantesque placard aux souvenirs. Des milliers de vidéos de notre histoire nationale.
Si vous effectuez une recherche sur notre charmante bourgade, l'histoire (et l'INA) ne retient visiblement que que cette vidéo.

Il paraît que le temps embellit les souvenirs, c'est pas sûr !

Posté par drauland à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2006

Inauguration de la cabotte : J - 17

La cabote devrait être inaugurée très prochainement.
Nous avons réussi à nous procurer la vidéo des 1ères répétitions.

Posté par drauland à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2006

Unesco

TF1 18 avril, 13h20 : le journal de la mi-journée nous montre un reportage sur la sauvegarde et la reconstruction des cabotes et murs de pierres sèches dans le département voisin, dont je vous livre la teneur :

Dans le cadre du programme européen Hercule qui tente de sauvegarder les murs de vigne en pierres sèches, piloté par le CFPPA de Beaune, une nouvelle cabote a été construite au lieu-dit Les Barreaux, au-dessus des grands crus.

Avec l'évolution des techniques, les professionnels ont eu tendance à délaisser les anciens savoir-faire. C'est ainsi que les maçons ont oublié, pour la plupart, l'art de monter un mur en pierres sèches, pour réaliser : murs de soutènement, clos et cabotes. Ce patrimoine ancestral est aujourd'hui menacé de disparition.
C'est pourquoi, avec tous ces partenaires installés dans d'autres régions viticoles, le CFPPA a monté ces ateliers de chantiers-école internationaux.
A Vosne-Romanée, cette nouvelle cabote se situe non loin du chemin de Compostelle aux Barreaux, au-dessus des grands crus sur un terrain communal. Ce chantier-école milite d'autre part pour le classement de la côte viticole au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Extraits du journal "Le Bien Public".

Et nous, avec notre cabote Draulandaise en pierres jointées et maçonnées, on l'inscrit à l'inventaire suplémentaire des ratés historiques ?

Vous pourrez revoir le reportage complet sur le site de TF1 :
http://videos.tf1.fr/video/news/lesjt/?trk=1&e=8
Puis choisissez : Journal de 13h00 puis dans les sujets du journal : "Rénovation massive dans les vignobles de Côte d'Or"

Posté par drauland à 13:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mais où sont partis les vieux micros ?

micro1Au premier semestre 2005, le château avait renouvelé une partie de son parc informatique vieillissant. Sur proposition de Tonton et de l'ex-gars-près-de-la-porte, il avait été convenu que ce matériel (6 ou 7 micros) serait partagé en partie pour la bibliothèque afin de créer pour tous, un libre accès à Internet, le solde devant être donné aux établissements scolaires.

Aujourd'hui, le budget 2006 nous apprend que des achats informatiques ont été budgétisés pour la bibliothèque. Donc il semblerait que les micros d'occasion n'aient plus la cote, et dans le même temps, les écoles restent comme Soeur Anne, ne voyant rien venir !

Mais que sont ils donc devenus ?

Ils ne vont pas nous créer de l'abus de bien social quand même ! Pour mémoire, relisez les articles de Janv. 05.

Posté par drauland à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Game over !

Le courrier de
ce matin :
avocat2

No comment !

Posté par drauland à 09:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

01 avril 2006

Petites annonces !

scootw1La commune de Drauland souhaite acquérir pour son second policier municipal : scooter récent, faible kilométrage, bon état, carte grise obligatoire, sacoches bienvenues.
Écrire :
Hôtel de Ville de Drauland, 1 place des 300 000 euros, Drauland

La Gendarmerie communique : à céder vélos, état neuf.

Posté par drauland à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Notre fort des Halles, le second round, le retour, la revanche, la suite

nice_copPour un coup, le Canard Draulandais m' a grillé ! Je voulais vous l'annoncer hier, mais pas eu le temps ! Une ligne de 25000 euros sur le budget 2006 a donc été provisionnée pour embaucher un second policier municipal. Evidement notre élu y va comme d'habitude avec des pincettes : "Ce n'est qu'une ligne de crédit, rien de dit que le recrutement sera effectif cette année !". Ben voyons !

On le préssentait déjà (mess du 19/3), notre police municipale va donc s'agrandir ! A force de taper des pieds et de caprices, notre lépidoptériste catcheur va donc réussir à doubler son effectif.

C'est vrai que le château n'est pas très sympa avec lui : il lui ont déjà retiré la Mégane avec les lampions, refusé le port d'armes (7.65 mm ou P38 !), les jumelles radar, ... bon ils lui ont accordé la matraque électrique, mais ce n'est pas tous les jours que l'on a des chats à fouetter !dvc003

C'est donc un futur Hôtel de Police qui sera bientôt achevé sur la route à l'entrée de Drauland. Voilà pourquoi cela ne ressemble pas à une cabote. C'est ballot, on ne nous dis rien !
Remarquez, il faut comprendre notre agent : être chef de brigade sans brigade, peut avoir quelque chose de frustrant !

Mais heureusement notre vice sénateur maire abonde en justifiant l'emploi du temps surchargé et limité à 35 heures de notre agent en place. Les nouvelles fonctions de notre police : la surveillance de la zone bleue, les sorties d'école et autres fonctions nécessitent aussi une présence effective.

Pourtant il nous semblait qu'au bunker, préalablement à l'arrivée de notre lépidoptériste, existait déjà en place un agent administratif qui possédait les capacités requises à cette surveillance. Il est vrai qu'à l'époque, à force de lui couper les ailes, l'agent avait fini par baisser les bras et rester au nid.
Ne peut on pas lui refaire prendre l'air, lui rebrosser un peu les plumes, et organiser cette symbiose des compétences ? 25000 euros d'économisé sur vos taxes !

Car cette charge nouvelle concernant le nouveaux venu, comprend t'elle également les charges, avantages et accessoires de salaires accordés au premier venu : tenues, matériels, logement, ... véhicule ? Et oui, un véhicule ! Oui car si c'est pour rester constament en binome, pour compter les ragondins l'été et les chevreuils l'hiver ; 1 qui compte et 1 qui note : l'efficacité s'en trouvera limitée !

Posté par drauland à 11:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Voirie (jaune !)

Les Draulandais du lotissement du bon dieu (face au gymnase) qui ont subis les joies du lotissement privé et de sa route en nids de poule aviaire, apprendront que le cautionnaire aura versé son obole dans le budget 2006.
Ne souhaitant pas engager une suite juridique longue et pénible, le château avait proposé à la banque pourtant caution à 100%, de ne verser que 50 % de son dû pour clore ce dossier. La banque s'était empressée d'accepter un si bon compromis. (relire art. du 24 sept. 03). Par contre ne cherchez pas qui paiera la soulte, ce sera vous ...!

Autre dossier, la lecture du détail de l'opération Coeur de Village, maintes fois commentée sur Drauland (art. du 16/4/05 puis du 7/3/06), pour la réhabilitation de logements est toujours une horreur de la perte du sens des réalités de nos élus :
                  - logement sur Drauland Ouest-Nord : 145000 €, subventionné à 44%;
                  - logement sur Drauland Ouest-Sud : 275000 €, subventionné à 21%;
                  - logement sur Drauland City au dessus de notre questeur municipal : 170000 €, et une subvention de 30%.

Trois logements entre 950 000 francs et 1 800 000 francs pièce : je viens de comprendre ! C'est l'effet de la délocalisation : c'est le ministre Gaymard qui vient s'installer dans un 600m² sur Drauland avec ses 8 enfants ! Remarquez, avoir un ancien ministre de l'économie et des finances, cela ne ferait peut-être pas de mal à Drauland !

Par comparaison, les 17 000 euros budgetisés pour finir la tourelle de l'église du bas, fait pauvret !

Et il manque à ce budget une ligne de crédit pour remplacer les étais du Prieuré de la Rue de la Pucelle. Et oui, au bout de 10 années de bons et loyaux services, il va être temps au propriétaire de les faire remplacer. Après avoir pris un arrêté de péril (qui ne sera jamais appliqué!) pour le bâtiment, il conviendra à notre élu débonnaire d'en prendre un nouveau juste pour les étais !

Il convient de ne point géner l'expansion économique dans le secteur du bâtiment sur Drauland, mais j'invite toutefois notre vice-sénateur maire conseiller général à visiter le site de notre préfecture Draulandaise, afin d'y puiser les taxes de stationnement et d'occupation de voirie. Dans nos cas similaires de fermetures de voirie (Rue de la Pucelle, et Rue de la Synagogue), les travaux y auraient peut-être gagnés en rapidité ! (Relire mess du 4/06)

Posté par drauland à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Chiffres

Quelques chiffres en vrac :
     - charges de personnel pratiquement stables : 1 182 000 € (malgré la ligne pour le second policier)
     - les annuités d'emprunt passent de 285 000 euros à 328 000 (+14%)
     - l'emprunt total d'équilibre 2005 était de 718 000 €, il faudra réemprunter en 2006 la modique somme totale de 820 000 euros (5 378 847 de francs lourds) !

Le budget communal Draulandais est d'environ 3 500 000 euros.

Posté par drauland à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Incorruptible !

Commentaire reçu :

pv pendant une fête d'école
Jeudi 23 mars carnaval de l'école du Haut, tout se passe bien, ou presque jusqu'au gouter des enfant.Notre cher policier municipal est sur le parking de l'école, et rédige un pv à un véhicule qui était soit disant mal garé, les cars pouvaient passer donc aucun probleme. Un crêpe lui a gentiment été offerte par quelques parents, mais il l'a refusé. Dommage elle était trés bonne.

Posté par drauland à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Allô ? Le 22 au Conseil Général ?

On téléphone toujours au château pour 17000 euros annuels, la bonne nouvelle c'est que c'est stable ! Remarquez pour téléphoner plus, il faudrait réembaucher. C'est 1417 euros ou 9293 de nos francs tous les mois, ou si vous préférez 371 francs par jour d'ouverture. million_facture11
Déjà au budget précédent, notre vice sénateur conseiller général ne semblait pas "troublé" par la dépense mais avait promis de faire la lumière sur ce chapitre. Depuis malgré que les conseillers soient restés toutes ouies, notre élu avait raccroché le combiné.

Donc pendant l'étude du budget 2006, la 7éme compagnie est donc revenue à la charge, et a redemandé comme l'année précédente, que les factures soient pour une fois plus disertes que les communications. L'explication officielle bredouillée a toujours été : "La commune dispose de 19 abonnements téléphoniques, plus maintenant les abonnements Internet !"

Alors refaisons un petit calcul : 19 abonnements à 13,99 €, majorés de 4 forfaits Internet Adsl à environ 30 € ne font toujours que 386 euros mensuels. Restent un peu plus de 1000 euros de communications mensuelles !

Et si on demandait une subvention au Conseil Général ?

Posté par drauland à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2006

Prévenants

timbreHier soir, Tonton, Hagrid et notre vice-sénateur ont donc offert à la 7ème Compagnie le budget 2006.

Le château avait expédié par la poste la proposition de budget dès vendredi soir ! Nos élus l'ont donc reçue en majorité dès le lendemain, et ont eu le luxe suprême cette année d'avoir 4 jours ouvrés pour étudier les 9 pages du projet, ou 6 jours complets pour ceux qui ne vont pas faire les courses à Auchan le week-end.

On est encore loin des 30 jours demandés par la 7ème Compagnie, afin de pouvoir l'étudier et poser leurs 1ères questions avant même la scéance de vote, mais c'est mieux que l'année passée (voir mess. du 25/3/05).

Posté par drauland à 19:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2006

Clin d'oeil !

dab

Ce doit être l'effet d'un usager qui a pris subitement connaissance de l'ampleur de son découvert !

dab2

Posté par drauland à 09:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2006

Politique internationale : le Canard Draulandais se dévergonde (un peu!)

Notre Canard Draulandais dans son édition du lundi 20 mars, a publié en page 36 un compte -rendu succinct (voir ci-contre) des manifestations provoquées par le troisième anniversaire de la guerre en Irak.yr2

Nos journalistes officiels Draulandais ont eu la joyeuse idée d'illustrer leur brève par une photo où un manifestant brandit une pancarte avec ces mots : " I SHAVED MY PUBES, NO MORE BUSH"

En première lecture, on pense effectivement à un slogan antigouvernemental, mais au second degré, traduit de l'argot US, la pancarte signifie également : "J'ai rasé mon pubis, plus de FOUFOUNE"

Second degré involontaire, ou choix humoristique, on pourrait croire à une inversion de photos avec un article de la page suivante : "La première Pute Pride" ! Notre Canard Draulandais  précise qu'il n'en est rien !

Et dire qu'il y en a qui osent dire qu'il ne s'y passe jamais rien dans notre canard local !

Posté par drauland à 09:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 mars 2006

Anne, ma soeur anne, vois tu le budget venir ?

Être rédacteur Draulandais, c'est pratique ! On peut reprendre les articles de l'année précédente, les rajeunir un peu et les republier (voir art. du 25 mars 2005).

La Prochaine réunion de la 7ème compagnie sera le 30 mars, avec cette fois le budget 2006 au menu. Cette année on recule encore le vote du budget de 5 jours.

davincicode211Il y a deux ans, Tonton alors second adjoint, avait usé de son sens critique mais alors constructif, pour dénoncer le scandale de la présentation du budget aux élus, c'est à dire la petite quinzaine de jours accordée aux conseillers municipaux pour étudier le budget de l'année avant son vote final.

Il est vrai que l'étude de l'ensemble du budget : les investissements demandés par les commissions sans suivre leurs réunions internes, les subventions municipales sans trop connaître chaque association, et l'ensemble du budget général et des budgets complémentaires sans être un spécialiste de la comptabilité territoriale, est un chemin de croix qui réclame temps et attention.
Bref, la 7ème compagnie donna sa confiance et vota les subsides, mais en faisant promettre à Hagrid et à notre vice-sénateur qu'on ne les reprendrait plus !

maillon1Mais que se passa t'il l'année suivante ? Nos cigales ayant chanté tout l'été, la 7ème compagnie  ne trouva fort dépourvu lorsque le vote fut revenu ! Record battu : 48 heures ! Ce n'était pas le délai pour adhérer à un parti Draulandais par SMS (art. 9 août), mais le temps de réflexion accordé aux élus pour voter. Sauf qu'entre-temps, Tonton fut promu 1er adjoint, et malgré  un taux d'endettement passé de 0,86 en 2001 à 1,32 (+50%), on redemanda encore à la 7ème de voter comme un seul homme.

Aujourd'hui, les conseillers n'ont toujours pas en main le projet de budget 2006 et n'ont reçu que les demandes d'inscription bugétaire en investissement . Notre élu vous ayant déjà promis dans ses voeux de bonne année que vos taxes n'augmenteraient pas, ce doit être l'emprunt d'équilibre qui fait des siennes ! 718 000 € en 2005. Record à battre ?

Posté par drauland à 10:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 mars 2006

Peyo City

Avec tous les comptes-rendus de conseils municipaux dans Drauland Info et le Canard Draulandais, vous n'êtes pas sans savoir le prochainement notre centre-ville va passer en zone 30 (km/heure) et en zone bleue.disque

Puisque c'est la volonté de la 7ème compagnie et surtout de notre vice-sénateur maire d'instaurer cette zone à stationnement limité, je me permets de rappeler que les auto-écoles étaient traditionnellement les grands donateurs à titre publicitaire des disques horodateurs. Ce serait un bon geste pour 2008 !

progresQuestionné sur cette disposition lors de la réunion publique consacrée au future aménagement du centre-ville, notre élu en apparté, a déclaré : "Notre policier municipal aura beaucoup de mal à assumer la surveillance de cette future zone bleue, en sus de son travail habituel, il faudra songer à réembaucher !"

N'ont-ils pas peur de mettre tout ces hommes en bleu dans une zone bleue, cela va faire beaucoup de bleu !
Le prochain album de Peyo s'intitulera : "Oui-oui au pays des Schtroumpfs"

Posté par drauland à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2006

Déplacement outre-Rhin

Annoncé en Février, les festivités de jumelage sont toujours prévues les 29 et 30 avril chez notre ville jumelée de la vallée du Rhin.
Nombreux sont ceux qui ont prévu de faire le déplacement pour ce 45ème anniversaire de jumelage, pour aller boire un coup de Riesling, de Stätlese ou la fameuse mirabelle de fin de repas promise par le Conseil Municipal allemand.

rheinSont donc invités à se déplacer outre Rhin, le conseil municipal, le comité de jumelage, notre fanfare, notre groupe folklorique, ainsi que tous les sympathisants Draulandais à ce grand rapprochement avec nos amis teutons.

Seulement, il semblerait qu'un petit grain de sable subsiste pour enrayer ce flux migratoire. Si le Château prend en charge le transport entre nos deux villes (pour tout le monde ?), notre commune jumelée vient d'annoncer à notre élu et à notre 4ème adjoint, délégué au Comité de Jumelage, qu'elle peut organiser pour nos ressortissants qui ne peuvent être logé chez l'habitant, des dispositions de restauration et d'hébergement, soit environ 240 euros par couple.

Cette nouvelle résonna autant que la Grosse Bertha dans nos campagnes ; les jumelages étant bien des affaires de communes et non associatives comme certains le croîent, les associations, puisque sollicitées par notre élu, pensaient valablement une prise en charge complète de leur séjour.
Du coup, bien des membres de la fanfare en ont avalés leurs pistons, les membres du groupe folklorique ne savent plus sur quel pied danser, et même les membres du conseil municipal Draulandais ne savent plus non plus s'ils se déplacent gratuitement !

Il faut signaler que notre élu, comme le 4ème adjoint, n'ayant pas dans sa jeunesse joué les sauvageons avec le futur malibudéputé européen Cohn-Bendit sur les C.R.S., sa connaissance de la langue de Geuth et les communications avec son homologue allemand tiennent plus du sémaphore que du porte-voix.
Ah si notre élu avait écouté M'ame Nicol's et accepté de jumeler Drauland avec Malibu, les traductions auraient été plus simples.
A suivre !

Posté par drauland à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2006

Taxes de raccordement

La grogne perdure dans les villages associés de Drauland.
La raison ? La 7ème Compagnie souhaite que les habitants des communes associées payent leurs fameuses taxes de raccordement de leur nouveau réseau d'assainissement.

Car du temps du premier réseau séparatif Draulandais, Jojo le maire avait usé de sa superbe, en dispensant à l'époque les habitants de Drauland-city de cette nouvelle taxe.
Même si cette exemption légale était peu conséquente pour l'époque, toute la 7ème semble aujourd'hui unanime pour déclarer que ce cadeau fiscal était inutile et surtout contraire à toute logique. Dit autrement : "C'est pas parce qu'ils ont fait une connerie à l'époque, qu'il est nécessaire de la continuer!".

Et puis surtout, si notre vice-sénateur maire ne regrette aucunement la nécessité et l'ampleur des travaux réalisés, l'aigreur vient plutôt du devis initial retaillé à coup de serpe par les nombreux avenants. Malgré l'étude préliminaire du sous-sol qui sert aux entreprises pour évaluer l'ampleur de la tâche, celles-ci n'avaient pas hésités à multiplier les avenants dès le premier coup de pelle donné. Le résultat, notre garant des subsides communaux avait ressenti comme un léger goût de bouchon dans son cocktail lors de la réception des travaux. La taxe ne comblera certes pas le trou, mais cela balayera au moins la poussière !choucrout

Par contre, du coté des concitoyens associés, on menace de brandir les hallebardes. Les Draulandais-associés prennent comme une brimade le rétablissement de cette taxe, sachant que la majorité de Drauland-City y a déjà été exempté.

Interpellé continuellement sur cette différence de traitement du citoyen Draulandais face à cette fiscalité indirecte, notre vice-sénateur a lâché sa Lapalissade : "Vous ne faites pas partie de Drauland".

Notre élu monarchique vient de recréer le Tiers-État !

Posté par drauland à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le commerce local sollicité, mais pas trop !

Hier, réunion publique à Drauland, pour présenter à la population Draulandaise, le projet du futur aménagement du centre-ville.

tvx_herculesIl s'agit sûrement de la 354 ème réunion sur le sujet.
Car comme un ministre de l'Education Nationale créé obligatoirement sa réforme ; par mimétisme, chaque mandat municipal apporte son projet de réaménagement du centre-ville ou de sa place de la mairie. Cela revient à peu près autant que les choux de Bruxelles.
A Drauland, on a de la chance, notre vice-sénateur maire souhaite faire les deux durant le même mandat.

Si ces projets ont forcément leur lot d'opposants, à Drauland on fait encore plus fort, puisque la clameur publique s'est élevée avant la réunion.
En effet ! Convier les premiers concernés, le commerce local, un mercredi à 18 heures, est gonflé !
Quelques commerçants auraient souhaité s'y rendre, mais vu l'horaire n'ont pu se libérer. La petite dame du bureau d'étude avait peut-être elle aussi un planning chargé. Néanmoins, certains ont pu sortir des étals, et ont même été agréablement surpris : en particulier ceux qui voient une possibilté d'agrandir leurs terrasses.

Gonflé par ce satisfecit, notre vice-sénateur a cru bon de rapeller les projets pharaoniques Draulandais, notanment l'opération Coeur de Village qui doit nous permettrent d'obtenir nos fameuses subventions pour la réfection de notre place de la mairie.
On ne vous redira pas ce que l'on en pense, pour ça, relisez nos commentaires du 16 avr 05, puis du 7 mars 06. Par contre, certains Draulandais, dont certains de la 7ème Compagnie, ont tenté de le re-expliquer à notre élu, hier soir, que ses priorités à 300 000 euros (cf: l'aménagement de la place de la Mairie) n'étaient pas forcément celles des Draulandais ! En vain !

Posté par drauland à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2006

Grippe aviaire Belge

annonce_belgiqueOn pensait pouvoir profiter des animations de notre commune jumelée, lors de la prochaine fête des Vins en Belgique, les prochains 15 et 16 avril.

Plus d'autruches et plus de chameaux, c'est vache !

Posté par drauland à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2006

Drame à Drauland

inondation1Malgré les nombreuses alertes aux crues déclenchées par la préfecture et relayées par le château, les récentes inondations d'hier ont malheureusement fait une victime retrouvée hier dans la soirée, dans le faubourg de la Maladrerie.

Respectant les directives préfectorales envers la pandémie de la grippe aviaire, une Draulandaise avait confiné ses gallinacés dans sa cave voûtée, à savoir : des poules naines, poules noires, un paon, ...

La brusque montée des eaux a surpris la propriétaire et les surtout les volatiles qui n'ont pu s'échapper. Une victime, une poule noire, est a déplorer. Malgré les efforts de la propriétaire et des voisins accourus sur place, la victime n'a pu être ranimée.

Dans la soirée, notre vice-sénateur maire s'est déplacé dans le faubourg de la Maladrerie, afin de réconforter la population traumatisée.

Posté par drauland à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2006

La cabotte capote !

Je voudrais apporter mon soutien à Sally Stoir pour son point de vue sur la cabotte Draulandaise (Commentaire du 7 mars : Grippe aviaire). cabottePas sur la future destination de l'ouvrage mais sur le style. Des ouvrages qui ont été admirablement recréé par notre sous-préfecture, le long de sa déviation.

Pour info, ci-joint une photo de cabotte "traditionnelle", plus typique du cru.
Ces cabanes de vigne sont effectivement montées en pierres sèches de notre région, et généralement non jointées.

Posté par drauland à 10:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

L'a pô trouvé !

Suite aux émeutes Draulandaises de cet été, voir articles et photos du 9 novembre dernier, nos amis pinardiers et marcheurs ont eu la emeute0112gentillesse de nous signaler que certaines des épaves de véhicules les moins voyantes mais toujours génantes, sont toujours tapies dans les fourrés Draulandais.

ecussonpm1L'abandon ayant eu lieu en bordure d'un chemin communal, l'enlèvement est donc à l'initiative de l'autorité locale dans le cadre de ses pouvoirs de police. (Article 635-8 du Code Pénal). Mais il semblerait que ni notre premier magistrat alias notre vice-sénateur-maire, ni notre agent lépidoptériste n'aient sû, pû ou vû la localisation de ce déchet industriel, qui rappelons-le, végéte là depuis Juillet 2005 .

N'écoutant que notre devoir civique, nous avons le plaisir d'informer notre autorité compétente que le véhicule sus-photographié se trouve au point d'intersection des droites de 47°7888 de latitude et de 3°8032 de longitude.

Ah, quand on peut rendre service !

Posté par drauland à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2006

L'amnesie de la 7ème

Dans ce même compte-rendu, on peut se rendre compte du sentiment de notre 7ème compagnie  "d'irritation, d'être pris en otage" par les dépenses engendrées par les bureaux d'études, des organismes de contrôles techniques, qui s'ajoutent aux frais d'architecte !

Si l’agacement est perceptible, l’amnésie par contre, est totale !

Dans sa cession du 24 mars 2005, l’opération Cœur de Village a clairement été expliquée aux élus :
- les projets retenus étaient :
          - réhabilitation de 7 logements pour un montant de 930 424 € ;
          - aménagements du Parvis de l'Hôtel de Ville. Coût des travaux : 327 500 € ;
          - aménagements du parking de la Caserne des Pompiers : coût 272 100 € ;
          - ...

- bref, une enveloppe globale est de 1 939 424 euros,
- le cabinet d'architecte a été agréé et percevra des honoraires a concurrence de 11.80 % du montant global des travaux ;
- mais la bonne nouvelle est que cette réhabilitation ouvre des droits à subvention pour d'autres projets municipaux d'un montant de 22 867 € par logement réhabilité.

Simple calcul : les  160 069 euros (7 x 22 867€) de subventions de couvreront même pas les 11,80 % de l'architecte ! Et cela nous a été vendu à la 7ème comme une bonne affaire puisque seuls 1 opposition et 2 abstentions sont venues écailler le beau vernis de l'affaire.

Pour mémo, on retiendra que ces mêmes architectes avaient proposés leurs services à la Communauté pour le projet de la zone d'activité, et que le cabinet retenu ne sera rémunéré qu'à hauteur de 4,5 % du montant des travaux !

Posté par drauland à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Grippe aviaire : confinement obligatoire

En liens étroits avec la préfecture et la Direction Départementale des Services Vétérinaires, nos martyrs Draulandais se pressent de terminer au plus vite pict0055les locaux de confinement pour nos gallinacés.

On remarquera les orifices d'aération du local diminué au maximum afin d'exclure au possible le contact avec espèces sauvages.

Pour plus de renseignements, je vous invite à contacter les services préfectoraux ou à lire les articles suivants : http://www.yonne.pref.gouv.fr/actualites.php

Les Services Vétérinaires communiquent également :

-    Les oiseaux d’espèces sauvages autochtones non nourris, non bagués et non éjointés sont à considérer comme individus sauvages, libre de leurs déplacements et qu’il n’y a pas lieu de confiner.

Ouf ! Nos pandores restent libres de tous mouvements !

Posté par drauland à 13:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Le Canard Draulandais se montre.

En pleine période de grippe aviaire, qu'est-ce qui arrive à notre Canard Draulandais pour se montrer de la sorte ?

canardCela fait au moins quatre ans qu'aucun journaliste de notre Canard départemental Draulandais n'avais mis la patte dans un conseil municipal de Drauland ! Et voilà qu'au lieu de rester confiné, voila un de ces palmipèdes nous arrive jeudi soir en plein conseil, juste au moment où notre élu venait d'avaler un trait de salive pour nous expliquer la mécanique des votes au sein de la Commission Départementale d'Equipement Commercial (CDEC).

Ainsi la langue de bois officielle est donc : "Puisque selon notre discounter Draulandais en place, la venue d'un discounter concurrent déséquilibre le commerce local de centre-ville, on ne peut lui accorder son extension pour les mêmes motifs !".

On ne peut qu'être ébaubi devant cette prise de position ferme, courageuse et surtout d'une logique implacable, et … inhabituelle chez notre élu !
Mais il faut dire cette logique n'est pas arrivée toute seule au château !  Certains Draulandais avaient profité d'un café matinal avec notre vice-sénateur-maire dans un estaminet, pour lui susurrer dans l’oreille ces mêmes arguments logiques et implacables.

Mais comme dit la réplique célèbre : « Quand on voit ce que l’on voit, que l’on entend ce que l’on entend, on ne pourra pas nous empêcher de penser ce que l’on pense ! ». A relire la surprenante unanimité de la CDEC (31 janvier).

Posté par drauland à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2006

Le blogueur de Puteaux persiste.

Le blogueur de Puteaux en procès avec sa municipalité (il avait reproduit sur son blog un extrait d'un article du journal "Le Parisien", jugé diffamatoire) est dans l'attente du délibéré du jugement prévu le 17 mars.

Malgré cette "tracasserie administrative", notre blogueur persiste et signe, puisqu'il vient de me faire parvenir sa dernière newsletter qui annonce :

"- Le premier conseil municipal "vidéoblogué" de Puteaux aura lieu le mardi 28 février. Il s'agira du premier conseil "vidéoblogué", puisque j'ai l'intention d'y aller avec un camescope.
- La loi permet en effet à une personne du public d'enregistrer les débats du conseil et de les diffuser.
- Nous verrons si le député-maire de Puteaux, ... , suppléante de Nicolas Sarkozy à l'Assemblée nationale, respectera les lois de la République en me laissant filmer depuis la tribune du public".justice1

Ben dites donc ! Ils en feraient aussi une tête à la 7ème compagnie, si on s'amusait à cela !
Remarquez, à Drauland, en comparant certains comptes-rendus officiels avec nos prises de notes du mois précédent, on avait quelquefois l'impression de ne pas avoir assisté à la même réunion !

Comme à Turin pour ses jeux, l'arbitrage de la vidéo va devenir nécessaire en Conseil Municipal.

Posté par drauland à 14:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 février 2006

Connexions

clavierLe compteur de connexions me signale que Drauland vient de franchir les 48000 connexions en moins de 10 mois. Bravo !

Posté par drauland à 17:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 février 2006

Coincidence ou efficacité ?

Vous vous rappelez les doléances du petit village associé de Drauland, qui se plaignait de voir outre la majorité des conducteurs, un utilitaire blanc à rayures bleues traverser le village en trombe (relire le mess. du 19 janv.)radar

radar1Eh bien c'est fait ! Coïncidence ou politique circonstancielle de notre maire conseiller général et vice-sénateur suite à la lecture de Drauland, à peine 15 jours se sont passés que des panneaux de signalisation radar aux entrées de la grande rue, viennent d'être apposés dont la signalétique est explicite et de surcroît très efficace.

La question : si le véhicule blanc à rayures bleues force les usagers à ralentir, on a pas encore trouvé qui forcera le véhicule blanc à rayures bleues à lever le pied ! Un photographe peut-être ?

Posté par drauland à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2006

J'y vais pour boire, ... j'y vais en car !

busplaineEn revenant de la fête des Pinardiers, nos amis allemands, bien frigorifiés, étaient attendus dans un grand domaine viticole du centre-bourg afin de faire une visite des caves ou reposa un temps St Martin et faire une petite dégustation.
Pas plus réchauffés après cette visite, ceux-ci ont souhaité aller se reposer et surtout se réchauffer dans leur hôtel situé dans la plaine.

Manque de pot, leur chauffeur de bus qui avait fait la visite, mais aussi la dégustation, a refusé de reconduire ses passagers avec le bus ! Il fallu donc utiliser covoiturage et marche à pied !
Ach, le professionnalisme allemand n'est plus ce qu'il était !

Posté par drauland à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2006

Jumelage : le jeu des 4 erreurs n'a pu avoir lieu.

franco_all1Afin de préparer le prochain 45ème anniversaire de jumelage entre Drauland et notre consoeur outre-Rhin, la 7ème compagnie avait invité le conseil municipal allemand à venir festoyer pendant la fête des Pinardiers (voir précèdent article du 15 janv.).

Étant amis de longue date avec Monsieur le 1er adjoint de la commune jumelée, notre ex-gars-près-de-la-porte s'est donc retrouvé pour le pot de bienvenue en salle du Conseil.
Lors des présentations des membres du Conseil Municipal, notre ex-gars a reçu l'éloge par deux fois de Monsieur le Maire, le présentant comme ex-conseiller municipal et journaliste à ses heures de loisirs ! La brève hilarité de l'assistance française qui en a suivi, a évidement suscité de la curiosité chez nos amis teutons, surtout que certains avaient remarqué que l'interprète avait omis de traduire l'intégralité de l'éloge !
Du coup, notre journaliste en herbe a eu droit à quelques demandes d'explications ultérieures pour ce traitement particulier. Déjà que certains Draulandais s'inquiétaient de voir dormir le 1er adjoint allemand chez un dissident : en ces temps de grippe aviaire, on se méfie de toutes formes de contagion !armagnac

Du coup, notre ex-gars-près-de-la-porte a eu le plaisir de se voir convié personnellement par notre élu aux festivités de jumelage et a donc assisté aux repas officiels. Si cela se trouve, c'était juste une excuse pour fausser le jeu des 4 erreurs, proposé par votre rédacteur !

Pour ceux que ce jumelage intéresse, les festivités de jumelage seront les 29 et 30 avril chez notre consoeur allemande. Pour ne pas être en reste, la mirabelle en digestif nous a même été promise à la fin du repas ! Prosit !

Posté par drauland à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2006

L'Amicale du Personnel Draulandais.

Des précisions de notre dernière association Draulandaise : l'Amicale du Personnel Draulandais.

Cette nouvelle association a pour objet l'obtention de ristournes et avantages divers pour le personnel communal. Eh oui, le personnel municipal n'est constitué que de 39 personnes, pas de quoi avoir un vrai Comité d'Entreprise ! C'est rageant !

Dans un esprit d'apaisement, de conciliation, et sûrement de lutte contre les discriminations entre les petites et communautés territoriales, notre élu a donc béni la création de cette structure à subventions.
Comme l'aime a rappeler notre vice-sénateur : "On ne peut garder continuellement nos employés sous pression !"

Pour info, la masse salariale brute des titulaires et non-titulaires approchait en 2005 les 770 000 euros. Avec une subvention de 0,2% comme pour un vrai CE, c'est un billet de 1500 euros qui tomberait dans leur escarcelle ! Nous souhaitons néanmoins longue vie à cette nouvelle association, qui obtiendra assurément toutes l'attention nécessaire.

Le représentant nommé par la commune est notre président de l'Office de Tourisme, cela a déjà une odeur de vacances !

A quand la parité pour nos martyrs de la Communauté de Communes ?

Posté par drauland à 12:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2006

Permis accordé

Dans sa cession de janvier, la commission départementale a enfin, comme attendu, délivré l'autorisation d'agrandissement à notre supermarché .

supAvec 4 voix favorables et 2 contres, notre super champion est autorisé à augmenter sa surface de vente de 381 m² pour atteindre 1773 m² de surface de commerce.
Les motivations de notre discounter Draulandais sont d'offrir cette surface en zone d'habillement et en non-alimentaire, et de transformer 5 contrats d'apprentissages en contrats à durée indéterminée. Cochon qui s'en dédit !

Chose surprenante : les 4 voix favorables de la commission sont celles des membres non-Draulandais et les 2 voix défavorables sont celles de vos serviteurs : celle de notre élu, maire et président de communauté et celle de votre vice-président de communauté.

Une telle unanimité de part et d'autre, a de quoi surprendre !
Que les mauvais augures pour nos commerces de centre-ville soient voté par les extérieurs majoritaires, tandis que nos représentants Draulandais brandissent leurs hallebardes se sachant minoritaires, est une élégante façon de ménager la chèvre et le chou, sans décevoir Ken, un éventuel ami de 2008 ! C'est politiquement beau, mais est-ce un pur hasard.

Retenez bien la méthode, je pense qu'on la reverra dans les futures attributions de la zone d'activité intercommunale.

Posté par drauland à 22:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 janvier 2006

La flaque d'eau qui fait tache.

Élu comme grande casserole Draulandaise trainée par la 7ème compagnie : le toit de l'école du Haut.

Malgré les 3 millions de francs dépensés et un toit refait à neuf, ce bâtiment est toujours aussi étanche qu'une Feuillette danaidesdes Danaïdes. La cerise sur le gâteau ont été les experts qui avaient conclu "que les fuites ne sauraient engager la responsablité des entreprises" (Conseil M. du 1er Juillet 2004) !
Du coup, la commune ne sait plus quoi faire de son écoulement, et feint l'amnésie à chaque rappel de l'affaire. Ce qu'avait admirablement mis en pratique notre élu de la Baronnie lors du dernier conseil d'école (relisez le conseil d'école du du 26 nov.)

Dernier épisode il y a deux semaines, de fortes pluies nettoyaient pendant 48 heures les rues de Drauland. Du coup, le linoléum et la moquette du préau intérieur de l'école, en ont profités eux aussi, pour se refaire une toilette annuelle.

Et un petit constat d'huissier pour faire redémarer les garanties de fin de travaux, cela aiderait peut-être ?

Posté par drauland à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]